La 5G 130 millions d’abonnements dans la région MENA en 2026

La 5G 130 millions d’abonnements dans la région MENA en 2026

- in Société
87
0

La 5G devrait atteindre 130 millions d’abonnements dans la région du Moyen- Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) d’ici 2026, soit 15% du total des abonnements mobiles, prévoit l’édition de novembre 2020 du rapport de mobilité d’Ericsson, ainsi que des projections de croissance du trafic de données et des abonnements régionaux, renseigne une synthèse de l’éditeur. Le même rapport, apprend-on, réitère « l’importance de l’octroi de licences en temps opportun pour un spectre harmonisé adapté à la 4G et à la 5G. Ceci est considéré comme une exigence cruciale pour accélérer l’adoption de la technologie et atteindre des services et applications de marché de masse incessamment ».
Ceci intervient, en fait, au moment où la demande de capacité et de couverture des réseaux cellulaires continue d’augmenter. Ce qui induit, ipso facto, que les fournisseurs de services devraient continuer d’investir dans leurs réseaux pour répondre à cette adoption et répondre aux besoins en constante évolution des consommateurs. *
Et le document de relever que des déploiements commerciaux 5G ont été actés dans la région en 2019 et 2020, les abonnements 5G prévus atteignant près de 1,4 million d’ici la fin de 2020, principalement dans les pays du Golfe.

Sur fond de ces évolutions en perspective, appelées à s’accélérer davantage, Fadi Pharaon, président d’Ericsson pour le Moyen-Orient et l’Afrique, déclare: « Cette dernière édition de notre rapport sur la mobilité souligne le besoin fondamental d’une bonne connectivité comme pierre angulaire de ce changement alors que la demande de capacité et de couverture des réseaux cellulaires continue de croître. Investir dans l’infrastructure réseau et optimiser les attributions de spectre pour fournir une connectivité 5G étendue sont des exigences essentielles à prendre en compte dans ce parcours pour annoncer une nouvelle ère d’applications et d’appareils pour les utilisateurs finaux. Nous continuerons d’investir dans notre leadership technologique et d’offrir nos solutions d’infrastructure de pointe pour aider nos clients à saisir les opportunités que la 5G apportera à la région», lit-on dans la synthèse.

La région considérée devrait connaître la plus forte croissance de l’utilisation mensuelle des données mobiles au cours de la période de prévision, augmentant le trafic total de données mobiles d’un facteur de près de 7 entre 2020 et 2026. La moyenne des données par smartphone devrait atteindre 30 Go par mois en 2026, note le document.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Été 2021. Un été pas comme les autres !

C’est la ruée vers le Royaume. Ce mardi