Affaire Raissouni ». Tamek fustige la position du porte-parole du Département d’État US

Affaire Raissouni ». Tamek fustige la position du porte-parole du Département d’État US

- in Politique
236
0

 

En réaction à la déclaration du porte-parole officiel du Département des Affaires Étrangères Américain sur la Justice marocaine et la liberté de la presse relaivement au jugement rendu à l’endroit de Souleimane Raissouni, à 5 ans d’emprisonnement, Mohamed Saleh Tamek, reagit dans un communiqué en tant que citoyen marocain et ancien diplomate.

Un communiqué à travers lequel M.Tamek qualifie la déclaration de celui qui porte la parole de la diplomatie US de « choquante et insultante et portant atteinte à tout citoyen Marocain », tout en exprimant son rejet de l’intrusion dans une affaire de Justice interne. Qui plus est où aucune partie extérieure ne peut avoir un avis fondé et objectif, souligne Tamek.

Plus encore, pour M. Tamek, il est intolérable de prétendre comprendre la Constitution marocaine mieux que les Marocains, au même titre qu’il est intolérable de discriminer des victimes marocaines au détriment d’autres victimes dans d’autres pays! « Les Américains victimes de viol seraient -ils supérieurs aux victimes marocaines ? Une Interrogation par laquelle, M. Tamek soulève l’injustice et la discrimination exprimées dans la déclaration du porte-parole du Département d’État envers Adam et Hafsa Boutaher.

M. Tamek soulève ici une situation et des faits plus que suspects au vu de l’intérêt accru des Affaires étrangères américaines à ces deux dossiers pourtant, déjà si bien médiatisés.

Au moment même où le mutisme sur ce qui se passe en Algérie ou ce qui s’est passé récemment en Afrique du Sud soulève plusieurs interrogations.

Cet intérêt vicieux et vicié soudain envers le Maroc dénote de préjugés injustifiés d’un groupe d’extrémistes islamistes ou gauchistes dont le seul souci est de semer la confusion et l’agitation, au détriment de la volonté de la majorité silencieuse des Marocains.

« A la lumière de ces questions non élucidées, je voudrais exprimer ma profonde inquiétude quant à la position prise par le porte-parole du Département d’Etat américain, et j’espère sincèrement que sa déclaration sera une dissonance, sinon sa prise de risque n’augure rien de bon pour l’avenir des relations américano-marocaines » conclut Tamek dans son communiqué.

*Mohamed Saleh Tamek*
*Citoyen marocain et ancien diplomate*

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Covid-19. La vaccination en « Mode Accélération » 7/7

Le ministère de la Santé a annoncé, ce