La commission Benmoussa à l’écoute des partis politiques

La commission Benmoussa à l’écoute des partis politiques

- in Politique
116
0
Modele de développement

La commission des 35, chargée par sa majesté par l’élaboration d’un nouveau modèle économique est en pleine phase d’échange avec les partis politiques. Ainsi, la commission a entamé des séances d’écoute avec les représentants du Parti Justice et Développement (PJD), de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) et du Parti de l’Istiqlal (PI).

Dans sa vision du NMD, L’USFP s’appuie sur axes, à savoir les piliers institutionnel, économique, social, sociétal et culturel.

Les socialistes ont considéré, par ailleurs, la question de la modernité, tout comme la question de l’égalité de fondamental tout en soumettant des propositions concernant la garantie de l’équilibre des pouvoirs et de l’acquittement de leurs rôles conformément à la constitution, et la réussite du renouvellement des élites et des compétences politiques.

Le PI, de son côté a défendu la nécessité de passer de la société de l’économie de rente et de privilèges vers une société où tous ses membres jouissent des mêmes droits et ont les mêmes obligations. Et a qualifié d’impératif de renforcer la cohésion sociale, de réduire les disparités territoriales et sociales, de renforcer la classe moyenne et d’investir dans les ressources humaines.

Les propositions du PJD se sont articulés autour de trois thèmes principaux, à savoir “la nécessité de s’appuyer sur l’ensemble des valeurs sociétales inclusives et authentiques, la consécration du choix démocratique et le renforcement du système de gouvernance”.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Nos villes ont d’abord besoin d’un organigramme!

Mais pourquoi nos villes n’arrivent pas à trouver