Covid19: Ce que l’Europe reproche à la Chine

Covid19: Ce que l’Europe reproche à la Chine

- in International
263
0

La Commission européenne a dévoilé un bilan consacré à la désinformation durant la crise sanitaire qui touche le monde entier depuis le début de l’année. La Chine figure parmi les principaux accusés, pour la première fois.

Des « preuves » contre la Chine

La Chine est mise en cause noir sur blanc et à ce niveau-là pour la première fois, alors que la Russie a déjà été accusée par l’Europe de propager des « fake news ».

Dans le détail, l’Europe reproche notamment à ces deux méga-puissances – dont la Chine – de faire circuler « des canulars dangereux » et des « informations médicales trompeuses avec de fausses allégations » sur le coronavirus. Et de citer, par exemple, des affirmations comme « cela ne sert à rien de se laver les mains » ou « le coronavirus n’est dangereux que pour les personnes âgées ».

La Commission européenne se dit aussi préoccupée par des « théories du complot qui peuvent mettre en danger la santé humaine, nuire à la cohésion de nos sociétés, inciter à la violence et créer des troubles sociaux ». L’institution mentionne les différentes rumeurs concernant la circulation du virus par les ondes des antennes 5G, ou celles accusant un groupe ethnique ou religieux d’être à l’origine du virus.

D’autres allégations ont également circulé, notamment le fait que les États-Unis auraient conçu le coronavirus SARS-CoV-2 dans le but d’en faire une arme biologique. « L’un des arguments principaux est de dire que le virus n’est pas originaire de Chine », résume-t-on à la Commission européenne.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Les leaders politiques à l’épreuve des urnes !?

Nombreux ou pas, il y a certainement pas