Département des Eaux et Forêts: La colère des ingénieurs forestiers

Département des Eaux et Forêts: La colère des ingénieurs forestiers

- in Politique
1439
0

Dans un communiqué conjoint de L’ ALENFI et L’UNIMEF, reçu par notre rédaction, les ingénieurs des eaux et forêts, nient formellement l’existence de conflits entre les ingénieurs et les techniciens et confirment que les différents fonctionnaires travaillent selon les règles qu’exige la déontologie et veillent conjointement à la bonne marche du service publique qu’ils assurent.

Selon Monsieur Mohammed moukhlis président de l’association des lauréats de L’ENFI “ ce communiqué  est intervenu pour clarifier la position des ingénieurs par rapport aux autres corps, suite à plusieurs publications sur les réseaux sociaux de la part des personnes que je qualifie personnellement de manipulateurs et qui ont utilisé  la carte ségrégation pour contrecarrer les doléances des ingénieurs et détourner l’attention du grand public des vrais problèmes que connait le secteur”.

Des publications qui auraient été postée à l’occasion d’un webinaire international sur l’éventuelle refonte administrative du service forestier, organisé le 12 juin 2020, par les forestiers ingénieurs.

Pour Mohamed Mokhliss, cette forme de manipulation est dirigée pour avorter le mouvement massif des ingénieurs forestiers qui réclament clarification de l’apport de  l’ingénierie forestière et son application effective dans la mise en œuvre de la nouvelle stratégie forestière  » Forets du Maroc 2020-30″.

Mais quels sont les dessous de ce bouillonnement qui tombe vraiment mal?

 Contactée par notre rédaction, une source bien renseignée nous explique qu’il s’agit d’un malaise qui traîne depuis un moment. Notre interlocuteur nous ramène à un séminaire international qui a été organisé par les ingénieurs des eaux et forêts, en présence d’éminents intervenants scientifiques ainsi que des représentants d’organisations internationales (FAO, Banque mondiale, Nations unies ), le 27 Juin 2019 à Rabat. Et à une déclaration du Secrétaire Général du département des Eaux et Forêts dans son mot de clôture que les ingénieurs n’ont jamais oublié.

Selon la même source, le discours du SG ( vidéo ) réduit les ingénieurs marocains devant leurs homologues des autres pays. Le SG les aurait publiquement accusé à tord, de nourir un conflit qui entrave la bonne marche de ce service public par son ancrage à la structure administrative.

Et notre source précise que eu égard au cadre légal de la fonction, dont dispose le Dahir n° 1-58-008 du 4 chaabane 1377 (24 février 1958), les déclarations du secrétaire général sont passibles de poursuites disciplinaires par l’administration des eaux forêts.

“Il est regrettable que jusqu’à aujourd’hui, aucune excuse ni explication n’a été émise de la part du ministre ni de son entourage, pour la sauvegarde de l’image des institutions de l’État et de l’ingénieur au sein de la fonction publique” ajoute la même source.

Un conflit et une semaine de colère des ingénieurs forestiers.

 Selon Le président de l’association des lauréats de L’ENFI, les ingénieurs forestiers ont, dans ce sens, déclaré la semaine de la colère le 18 Mai 2020 pour la première fois dans le secteur sous le slogan  » la dignité de l’ingénieur est une ligne rouge ».

La protestation des ingénieurs s’est traduite par le port de brassard rouge sur les pages facebook, dans un premier temps, puis par un port effectif sur les lieux du travail.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Maroc-Espagne-Du principe de la réciprocité

La situation est claire. Et, à la base,