Du vin qui finira en bioéthanol ou en gel hydroalcoolique. 

Du vin qui finira en bioéthanol ou en gel hydroalcoolique. 

- in Economie
434
0

Tous les secteurs économiques ont été touchés par le Covid 19.Il en est de même pour le marché du vin qui a commencé à se détériorer à l’annonce de l’annulation des événements locaux, nationaux ou internationaux.

Les mesures drastiques prises dans le monde entier pour contrer la propagation de la pandémie ont eu un impact sur  le marché du vin. Notamment, après l’annonce de l’annulation des événements locaux, nationaux et internationaux.

Non seulement la demande a librement baissé, mais sur la production également. Plusieurs établissements vinicoles ont arrêté la production et ont anticipé une baisse des ventes en avril 2020.

La mort dans l’âme, les viticulteurs d’Europe commencent à distiller leurs vin. Il s’agit pour les professionnels  de libérer de la place dans leurs caves  pleines à cause du coronavirus avant les prochaines vendanges.

la distillation reste leur meilleure option pour limiter les pertes et se préparer aux prochaines vendanges.

Mais ou ira ce vin? Du vin qui finira en bioéthanol ou en gel hydroalcoolique. 

Les viticulteurs seront quand même indemnisés, autant pour les vins sous appellation que pour les vins sans indication géographique.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Procès Raissouni et Radi- Bayt Al Hikma appelle les parties à faire preuve de retenue

  L’Association Bayt Al Hikma a été sollicitée