Voici les pays qui ont utilisé twitter pour faire de la propagande avant d’être démasqués.

Voici les pays qui ont utilisé twitter pour faire de la propagande avant d’être démasqués.

- in International
245
0

Le géant des réseaux sociaux Twitter a dévoilé aujourd’hui trois nouvelles opérations de propagande liées à des Etats qui ont eu lieu sur sa plateforme cette année.

A la suite de son enquête, Twitter a annoncé avoir interdit et supprimé 32 242 comptes faisant partie de réseaux opérés depuis la Chine, la Russie et la Turquie, tous trois diffusant de la propagande, et associés à des entités parrainées par des Etats.

Des trois réseaux de propagande, le plus important était celui basé en Chine. Selon la déclaration de twitter , Le but de ces tweets était de pousser et de diffuser des discours géopolitiques favorables au Parti communiste chinois parmi les utilisateurs parlant chinois, mais aussi des « discours trompeurs sur la dynamique politique à Hong Kong

Pour ce qui est de la Russie, Tweeter a supprimé 1 152 comptes associés à Current Policy, un site d’informations diffusant la propagande politique soutenue par l’Etat et qui assurait la promotion du parti Russie unie et l’attaque des dissidents politiques

Un troisième réseau similaire a également été interdit en Turquie. Il s’agit de 7 340 comptes supprimés et faisaient croire à un fort soutien au président Erdogan. Le réseau social pense que les comptes étaient gérés par l’aile jeunesse du Parti AK.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Ronald Koeman a désormais la lourde tâche de rebâtir le FC Barcelone

Après le départ de Quique Setién, le Néerlandais Ronald