l’Algérie n’est pas uniquement partie prenante au conflit du Sahara, elle est le problème même dans ce différend artificiel

l’Algérie n’est pas uniquement partie prenante au conflit du Sahara, elle est le problème même dans ce différend artificiel

- in Politique
136
0

Le Collectif associatif Droits de l’homme sans frontières a organisé un webinaire  intitulé “Sahara et droits humains” qui a été animé par la journaliste Carolina Martinez, et a réuni divers participants dont Juan Carlos Moraga, sous-secrétaire exécutif du Collectif associatif Droits de l’homme sans frontières, Andre Grimblatt, expert en sciences de communication, Messaoud Ramadan, activiste et membre du Mouvement Sahraouis pour la paix, Shaibata Mrabih Rabou, militant associatif, Ricardo Sanchez Serra, expert péruvien en relations internationales, Cristian Sanchez, de la Fondation Chile-Marruecos et le syndicaliste chilien Ricardo Maldonado.

Les participants à ce we binaire ont dénoncé les détournements des aides humanitaires destinées aux séquestrées de Tindouf, tout en pointant du doigt le système de malversations des aides humanitaires mis en place par le “polisario”. Et ont appelé L’Algérie à assumer son rôle dans la résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain, relevant que l’Algérie n’est pas uniquement partie prenante au conflit du Sahara, elle est le problème même dans ce différend artificiel”.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Nigeria. La campagne de vaccination commence…

Le président nigérian Muhammadu Buhari, son adjoint Yemi