Il faut de tout pour faire un monde!

Il faut de tout pour faire un monde!

- in Je dis ça...Je dis rien
243
0

La présence des médias en temps de conflits est importante. Le temps de conflits entre médias est une abomination!

La presse doit informer, analyser, mobiliser l’opinion publique et surtout exercer sa raison d’être en tant que quatrième pouvoir…..

Une mission, plus qu’un métier, et c’est pour cela que la différence entre rédacteur et journaliste est une évidence.

Une mission qui nécessite un sens de responsabilité bien plus aiguisé que dans d’autres métiers. Car l’information produite dans un article ou l’opinion exprimée dans une chronique, est à coup sûr, un aliment du lecteur, qui peut nourrir, au même titre qu’elle peut l’intoxiquer….

Mais, nul part ailleurs, n’a été dit, que tous devront informer de la même nouvelle, ni de produire la même analyse, ni être les meilleurs amis et encore moins des ennemis  !

Le dėbat sain est même une condition de l’équilibre du paysage médiatique….

Je dis juste que la concurence dans un secteur aussi sensible crée une animosité gratuite, une animosité qui, de plus, n’apporte rien au lecteurs autre que la confusion.

Je dis rien, n’est-il pas plus important de se dire que mon confrère ne peut-être moi, ne doit , en aucun cas, adopter la même vision que moi pour enrichir le paysage et donner chacun de son côté, un peu plus aux lecteurs.

Des gueguerres font les unes alors qu’au final, ce monde a besoin de toutes ces différences pour être un monde!

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Manu…Tu fais erreur!

  Tu réduis de 50 % l’octroi de visas