Rabat pour une Plateforme d’experts africains pour la lutte contre les épidémies

Rabat pour une Plateforme d’experts africains pour la lutte contre les épidémies

- in International
79
0

L’Ambassadeur Représentant Permanent du Maroc auprès de l’Union africaine et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui s’exprimait lundi 25 janvier lors de la 41eme session du Comité des Représentants de l’UA qui poursuivait ses travaux par visioconférence, en prélude au prochain Sommet de l’UA (6 et 7 février), a souligné la nécessité de la création de cette plateforme afin d’accompagner les autorités compétentes des pays africains en matière de conseil dans la lutte contre les épidémies en Afrique, et de permettre un échange d’expertise en continu afin de consolider la coopération intra-africaine, rapporte la MAP.

Cette proposition s’inscrit dans le cadre des efforts de l’institution panafricaine dans le renforcement du savoir et de l’expertise africaine, ainsi que son autonomie dans le domaine des produits, équipements et logistiques médicales, a relevé M. Arrouchi qui conduit la délégation marocaine aux travaux de cette session, indique la même source.

En proposant la création d’une plateforme d’experts africains pour la lutte contre les épidémies en Afrique, le Maroc réitère l’importance de la dimension opérationnelle dans le cadre de l’action africaine commune pour répondre aux aspirations légitimes du citoyen africain, a ajouté M. Arrouchi.

Dans le même sillage, la délégation marocaine a rappelé la solidarité agissante du Royaume du Maroc sous le leadership du Roi Mohammed VI qui avait donné Ses Hautes instructions pour l’acheminement d’une aide médicale à la Commission de l’Union africaine et plusieurs pays africains frères, par la mise à disposition de produits et équipements médicaux pour la lutte contre la pandémie de la COVID-19.

Le diplomate marocain a également saisi cette occasion pour souligner que tous les produits et équipements constituants l’aide ont été fabriqués au Maroc, en terre africaine, par des Africains.

Il a, à cet effet, noté que cette action constitue un exemple concret démontrant que l’Afrique peut se doter de sa propre expertise, dans des domaines bien spécifiques, dès lors que l’opportunité et l’occasion se présentent.

Par ailleurs, l’Ambassadeur Représentant Permanent a également appelé la Commission à mettre à profit ses structures pour renforcer la résilience de l’Afrique dans la lutte contre les épidémies, notamment de par l’opérationnalisation pleine et effective de l’Agence des Médicaments Africaine, qui permettra une plus large autonomie au continent dans la mise à disposition de médicaments pour tous les citoyens africains, rapporte l’agence.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

CMR- annonce un programme d’actions progressives contre l’administration

La CMR paralysée par une grève. Les services