Tunisie. Hichem Mechichi: « J’y suis, je reste.. » Imbroglio tunisien

Tunisie. Hichem Mechichi: « J’y suis, je reste.. » Imbroglio tunisien

- in International
71
0

Le chef du gouvernement tunisien, Hichem Mechichi, a confirmé, ce samedi, qu’il n’a guère l’intention de démissionner et que la démission de son cabinet n’était pas « à l’ordre du jour ».

S’adressant aux journalistes, lors d’une cérémonie de commémoration du décès d’un lieutenant dans une attaque-suicide ciblant l’ambassade américaine à Tunis (mars 2020), H. Mechichi a souligné que son gouvernement « se penche, actuellement, sur la réforme économique et sur la mise en place d’un calendrier de rencontres avec des investisseurs étrangers et des partenaires économiques de la Tunisie », rapporte Xinhua.

« Le gouvernement se préoccupe, également, de tenir un dialogue avec les parties socioéconomiques portant sur la réforme des établissements publics », a dit le chef du gouvernement tunisien.

Evoquant la situation actuelle dans son pays marqué par un conflit politique et constitutionnel, H.Mechichi a estimé que « les litiges politiques et les batailles contre les moulins à vent ne m’interessaient pas (…) le gouvernement était plutôt occupé à préparer la campagne de vaccination contre la COVID-19 et à restructurer les établissements publics, en coopération avec l’UGTT (Union générale tunisienne du travail), notamment ».

« Le combat contre le nouvrau coronavirus occupe, aussi, le gouvernement », a commenté H. Mechichi.

Et d’insister que le pays « a plus que jamais besoin de stabilité et d’un gouvernement qui répond aux attentes des Tunisiens (…) nous tendons toujours la main pour un débat économique et social global pour trouver le bout du tunnel et trouver des solutions à la crise actuelle ».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Produits alimentaires. On ne badine pas avec les contrevenants

Les contrôles des prix et de la qualité