L’Espagne couvre « un fugitif de la justice, responsable du meurtre et de la torture de citoyens espagnols »

L’Espagne couvre « un fugitif de la justice, responsable du meurtre et de la torture de citoyens espagnols »

- in International
58
0
Plusieurs sites d’information en Amérique Latine s’étonnent de voir que le gouvernement espagnol accueille sur son territoire "un fugitif de la justice espagnole (le dénommé Brahim Ghali), responsable du meurtre et de la torture de citoyens espagnols".

Plusieurs sites d’information en Amérique Latine s’étonnent de voir que le gouvernement espagnol accueille sur son territoire « un fugitif de la justice espagnole (le dénommé Brahim Ghali), responsable du meurtre et de la torture de citoyens espagnols ».

Ainsi, l’agence de presse « Alternative presse Agency » écrit que le gouvernement du socialiste Pedro Sánchez a « mis de côté les lois espagnoles » en accueillant sur son territoire le dénommé Brahim Ghali, porteur d’un faux passeport avec le nom de « Mohamed Benbatouch ».

La même source rappelle que même si le gouvernement socialiste a invoqué « des raisons strictement humanitaires » pour se justifier, le dénommé Ghali est accusé par l’Audience Nationale espagnole (plus haute juridiction en Espagne) « de crimes de génocide, meurtre, torture et disparitions forcées contre des sahraouis de nationalité espagnole détenus dans les camps algériens de Tindouf ».

 

 

 

fugitif de la justice

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Tunisie. Confinement général du 9 au 16 mai avec durcissement du couvre-feu

  Le chef du gouvernement tunisien, Hichem Mechichi,