Eric Zemmour revient à la charge!

Eric Zemmour revient à la charge!

- in International
190
0

 

EXPRESS tv/

*Communiqué-CFCM-12-07-2023*

Le CFCM exprime sa profonde indignation face aux récentes déclarations du polémiste d’extrême droite et délinquant multirécidiviste, Éric Zemmour, visant à instrumentaliser et à ethniciser les dernières émeutes ayant suivi la mort tragique du jeune Nahel Marzouk. Invité trop souvent par nos médias et depuis des années, il ne laisse passer aucune occasion sans stigmatiser les citoyens de confession musulmane.

Ainsi, sur la chaîne BFMTV, le 11 juillet 2023, ce polémiste s’était fait à nouveau remarquer par son obsession sur les prénoms en déclarant que : « On le voyait aux images, l’énorme majorité (des émeutiers) (…) s’appellent Mahomet, Mohamed et Ali, c’est évident, ça se voit à l’œil nu ».

Cette énième tentative de lier l’islam à des sujets qui lui sont étrangers vient s’ajouter à une longue liste de propos lunaires qui le décrédibilisent sans cesse, comme lorsqu’il déclara : « Le vert des Verts (écologistes) correspond, comme par hasard, au vert de l’islam. Il y a une alliance composite entre tous ces gens qui est derrière le vote Vert ».

Malheureusement, force est de constater qu’il n’est pas le seul à avoir cette posture dangereuse et attentatoire à la cohésion nationale et à l’unité de notre pays.

Le racisme à caractère antimusulman se banalise jour après jour dans nos médias. Jean Michel Apathie avait à juste titre déclaré : « Le racisme à caractère antisémite vous fait quitter de la presse d’une manière définitive. Le racisme à caractère antimusulman ou anti-islam vous assure des promotions dans la presse. On vous donne des émissions, on vous donne des tribunes et on vous confie la direction d’un journal » (…) « J’ai toujours été stupéfait de voir Éric Zemmour être condamné pour incitation à la haine raciale, et plus il était condamné, plus il avait d’émissions, plus il avait de chroniques, plus on le défendait à l’antenne »

Face à ce terrible et inquiétant constat, le CFCM appelle à un sursaut républicain contre cette banalisation et cette promotion de personnes condamnées pour injure à caractère racial. Leurs propos pourraient, entre autres, encourager les groupuscules d’ultra-droite à passer à l’acte. D’ailleurs Le directeur général de la sécurité intérieure (DGSI) vient de tirer la sonnette d’alarme en rappelant notamment : « Depuis le printemps, nous assistons à une résurgence très préoccupante des actions violentes ou des intimidations de la part de l’ultra-droite, dont une partie s’inscrit en rupture assumée avec le cadre démocratique ».

En tirant les leçons de notre histoire, nous sommes convaincus que lorsqu’une minorité fait l’objet d’autant d’acharnements, toutes les autres minorités finiront inéluctablement par devenir victimes à leur tour.

Le Racisme est la négation même des valeurs qui fondent notre pacte républicain et animent l’immense majorité de nos concitoyens. Quelle qu’en soit sa forme ou sa manifestation, il doit être dénoncé et combattu avec la même force et sans relâche.

Paris, 12 juillet 2023
Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

« Premier Sommet académique Arabe sur l’Eau : Entre culture, héritage et solutions pour l’avenir »

  Express tv/ La Faculté des Sciences-Université Mohammed