*La première voiture marocaine de Neo Motors sur le point d’arriver sur le marché: vers une avancée majeure de l’industrie automobile nationale.*

*La première voiture marocaine de Neo Motors sur le point d’arriver sur le marché: vers une avancée majeure de l’industrie automobile nationale.*

- in International, Tech
353
0

 

Express tv/✍ZAKARIYA BELLAHRACH:

Il est prévu que l’industrie automobile au Maroc réalise un important accomplissement en livrant la première voiture marocaine entièrement fabriquée par la société « Neo Motors » sur le marché local en novembre prochain… Le premier modèle de cette voiture a été dévoilé en mai dernier, et « NASSIM BELKHAYAT », PDG de la société, a annoncé des détails importants sur cette réalisation.

Lors d’une interview avec « Bloomberg East », BELKHAYAT a annoncé que la voiture « Neo Motors » serait disponible à des prix variant entre 16,5 et 19,5 mille dollars (à partir d’environ 17 millions de dirhams). La société commencera par livrer 30 voitures par mois dans sa première phase, avec une augmentation progressive de la production jusqu’à atteindre 100 voitures par mois dans les mois à venir. La société prévoit d’augmenter considérablement sa capacité de production, visant à fabriquer annuellement 3 500 voitures dans la première phase, puis à terme atteindre 30 000 voitures.

La voiture « Neo Motors » se distingue par un taux de composants locaux dépassant 65%, résultant d’une coopération étroite avec plus de 143 entreprises locales, reflétant le succès croissant de l’industrie automobile au sein du Royaume du Maroc.

Le projet de construction de voitures est l’un des principaux secteurs d’exportation au Maroc, sa valeur ayant augmenté de 35% depuis le début de cette année pour atteindre 8,7 milliards de dollars. La société « Neo Motors » prévoit également d’étendre ses services après-vente et d’améliorer l’expérience client, ainsi que de cibler plusieurs marchés de différents pays africains.

Dans le même contexte, le Maroc vise à augmenter sa production annuelle à deux millions de voitures d’ici 2030, un objectif ambitieux grâce aux efforts de sociétés telles que « Stellantis » et « Renault » dans la fabrication de voitures thermiques et électriques, principalement destinée aux marchés européens.

« Neo Motors » prévoit de produire une petite voiture électrique l’année prochaine, dans le but de l’exporter vers les marchés européens. Cette voiture repose sur une technologie chinoise, avec une prévision d’un taux de composants locaux atteignant 55%. Grâce à des projets de fabrication de batteries locaux, ce pourcentage pourrait atteindre plus de 80 %.

Le développement de la société « Neo Motors » dépend d’un soutien financier des banques et d’investisseurs locaux, dans le mais d’augmenter les capacités de production et de distribution. De plus, l’entreprise envisage éventuellement une introduction en bourse à la Bourse de Casablanca au cours des cinq prochaines années pour assurer un financement supplémentaire.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Carte blanche aux artistes émergents de l’ESBAC à Rabat

  Express tv/ Carte blanche aux artistes émergents