L’ONEE lance la première plateforme Smart Grid en Afrique au Centre des Sciences et Techniques de l’Electricité à Casablanca

L’ONEE lance la première plateforme Smart Grid en Afrique au Centre des Sciences et Techniques de l’Electricité à Casablanca

- in Société
182
0

 

Express tv/

M. Abderrahim El Hafidi, Directeur Général de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE), et M. Abel Didier Tella, Directeur Général de l’Association des Sociétés d’Electricité d’Afrique (ASEA) ont procédé, le Mardi 31 octobre 2023, à l’inauguration de la Plateforme Smart Grid au Centre des Sciences et Techniques de l’Electricité de l’ONEE à Casablanca.

D’un montant de 373 431,35 Euros (soit plus de 4 millions de Dirhams), ce projet est entièrement financé par la Banque Africaine de Développement (BAD), et ce, dans le cadre du Réseau Africain des Centres d’Excellence en Electricité (RACEE), qui est une initiative continentale lancée en 2016 sous l’impulsion de l’ASEA afin d’améliorer les performances des sociétés d’électricité africaines et le niveau des compétences des cadres et techniciens africains.

La plateforme Smart Grid, composée de deux centrales solaires photovoltaïques de 40KWC, d’une éolienne de 1 kWc, d’une station météorologique, d’un système de monitoring SCADA et d’autres équipements technologiques de haute performance, permettra, entre autres objectifs, de maitriser l’intégration des sources intermittentes d’énergie renouvelable dans les réseaux électriques à travers la mise en application de techniques modernes innovantes dans la supervision des Smart Grids.

Cette nouvelle plateforme permettra également le développement des capacités techniques et pédagogiques du CSTE en tant que Centre d’Excellence Panafricain ainsi que la montée en compétences dans les moyens de télécommunication modernes ainsi que les outils de prévision de production renouvelable au service des Smart Grids.

A travers ce projet, l’ONEE ambitionne de rehausser davantage le positionnement de son Centre des Sciences et Techniques de l’Electricité en un centre de formation de dernière génération en s’appuyant sur des technologiques modernes, des formateurs hautement qualifiés et des outils pédagogiques très avancés. A souligner, que dans le cadre de sa politique de renforcement de la coopération Sud-Sud, l’ONEE reçoit chaque année en moyenne une centaine de cadres et techniciens de différents pays d’Afrique Subsaharienne qui viennent suivre des formations dans les métiers de l’électricité au sein du CSTE, sélectionné depuis 2013 Centre d’Excellence par le Réseau Africain des Centres d’Excellence en Electricité.

Grâce à ces initiatives conjointes et ces échanges de connaissances, l’ONEE et l’ASEA aspirent à renforcer la résilience et l’efficacité opérationnelle des réseaux électriques en Afrique, à travers la promotion des solutions énergétiques durables, contribuant ainsi au développement socio-économique du continent.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

« Premier Sommet académique Arabe sur l’Eau : Entre culture, héritage et solutions pour l’avenir »

  Express tv/ La Faculté des Sciences-Université Mohammed