Lancement du Forum Al-Baraka pour discuter les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire l’économie islamique,

Lancement du Forum Al-Baraka pour discuter les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire l’économie islamique,

- in International
51
0

 

Express tv/

 

La 44ème session du Forum Al-Baraka pour l’économie islamique, a été lancée, hier, à l’Université Prince Muqrin bin Abdulaziz à Médine, sous l’intitulé « les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire de l’économie islamique » sous le patronage du Gouverneur de la région de Médine, le Prince Salman bin Sultan bin Abdulaziz et avec la participation d’un large éventail des experts et des spécialistes.

Le président du conseil d’administration du forum, Abdullah bin Saleh Kamel, a retracé l’histoire de l’organisme depuis sa fondation, il y a quarante-deux ans, par le défunt homme d’affaires cheikh Saleh Kamel; et il a souligné que la nouvelle session intervient dans un contexte de changements économiques qui exigent l’activation des aspects pragmatiques et la contribution à l’exploration des objectifs économiques globaux de l’économie islamique qui se chevauchent avec ceux de l’économie contemporaine, tels que le concept de reconstruction, de sécurité, d’autonomisation, d’équilibre, de justice et de durabilité.

Dans son allocution, le Dr Saad ben Nasser al-Chithri, conseiller à la cour royale et membre du Conseil des oulémas, a salué les efforts des chercheurs participants pour leurs idées, opinions et leur jurisprudence religieuse, économique et financière ; on soulignant l’effort constant dans le développement de cette session et les sessions précédentes du Forum, qui ont eu un impact dans la création de produits financiers bénéfiques pour l’économie islamique.

De son côté, le président de l’Université Prince Muqrin bin Abdulaziz, le Dr Bandar bin Mohammed Hajjar, a exposé les principaux thèmes des travaux du forum, qui traitent trois axes principaux : les banques islamiques et le secteur non lucratif, ainsi que la génération des jeunes investisseurs influents en Occident et leurs points communs avec l’économie islamique et comment les explorer. Il a également abordé les crises financières mondiales et le dialogue vain.

Le secrétaire général du Centre de recherche islamique à Al-Azhar Al-Sharif, le Dr Nazir Ayyad, a souligné que la charia islamique possède toutes les caractéristiques lui permettant de promouvoir un système économique idéal qui répond aux aspirations individuelles et aux intérêts de la société.

Le lancement du Forum a été marqué par la signature de deux conventions de coopération bilatérales entre le Forum Al-Baraka pour l’économie islamique, le Centre saoudien d’arbitrage commercial « SCCA » et l’administration religieuse des musulmans de la Fédération de Russie. Ces accords visent à contribuer à la réalisation des objectifs du forum en promouvant le concept de l’économie islamiques et le développer dans sa globalité.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Darmanin se félicite de l’excellence de la coopération sécuritaire entre la France et le Maroc

  Express tv/ Le ministre français de l’Intérieur