L’ouverture du Parc Zoologique de Aïn Sebaâ avance à grands pas

L’ouverture du Parc Zoologique de Aïn Sebaâ avance à grands pas

- in Société
30
0

 

Express tv/

 

la présélection de l’opérateur qui aurait la charge de la gestion déléguée du Parc zoologique de Aïn Sebaâ a eu lieu le mardi 19 mars 2024.. Le projet comprend désormais trois aires géographiques représentant l’Afrique, l’Asie et l’Amérique, une collection animalière de plus de 50 espèces, une ferme pédagogique, une clinique vétérinaire, deux grands espaces de pique-nique, un restaurant, ainsi qu’une boutique et deux kiosques.

Alors que nous continuons à progresser vers l’ouverture tant attendue du Parc zoologique de Aïn Sebaâ, nous tenons à informer les casablancais des avancées significatives dans le processus de préparation.
En fait, la journée du 19 mars 2024 a été marquée par la présélection de l’opérateur qui aurait la charge de la gestion déléguée du Parc zoologique de Aïn Sebaâ. Cette étape annonce le début effectif des démarches nécessaires pour la livraison des équipements complémentaires et l’arrivée des animaux. Après l’installation des pensionnaires du zoo, une période d’adaptation sera nécessaire, ce qui permettra, également, d’effectuer les tests requis de sécurité et de bien-être animal.
Avec une superficie de 13 hectares, dont 10 hectares réservés aux animaux et 3 hectares pour des installations de loisirs, le parc accueillera environ 45 espèces animales, représentant une diversité captivante de la faune mondiale. Le projet comprend désormais trois aires géographiques représentant l’Afrique, l’Asie et l’Amérique, une collection animalière de plus de 50 espèces, une ferme pédagogique, une clinique vétérinaire, deux grands espaces de pique-nique, un restaurant, ainsi qu’une boutique et des kiosques.
Nous comprenons les attentes des Casablancais et avançons dans le processus afin de mener à bien cette étape cruciale concernant ce patrimoine casablancais, qui existe depuis plus de 80 ans. Chaque étape est motivée par notre engagement à offrir aux Casablancais un lieu sûr, enrichissant et durable pour les générations futures.
Il est à noter que le gestionnaire délégué a pour mission, outre l’entretien du patrimoine animalier, de mettre en œuvre des programmes de conservation, de développement des activités ludiques, de loisirs, d’animation ainsi que le déploiement de programmes de formation et d’éducation relative à l’environnement

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Darmanin se félicite de l’excellence de la coopération sécuritaire entre la France et le Maroc

  Express tv/ Le ministre français de l’Intérieur