La RADEEMA injecte près de 3 milliards de dirhams (MMDH) dans des projets d’infrastructures

La RADEEMA injecte près de 3 milliards de dirhams (MMDH) dans des projets d’infrastructures

- in Société
100
0

La Régie Autonome de Distribution d’Eau et d’Electricité de Marrakech injecte près de 3 milliards de dirhams (MMDH) dans des projets d’infrastructures au cours de la période s’étalant de 2014 à 2023.

Ces chiffres ont été divulgués lors du dernier Conseil d’Administration (CA) de la RADEEMA, qui s’est tenu jeudi à Marrakech, en présence notamment du wali de la région Marrakech-Safi, Farid Chourak.

Lors de cette réunion, Nadia El Hilali, Directrice générale de la RADEEMA, a mis en avant les accomplissements de l’année 2023, comprenant les bilans financiers, les performances techniques et commerciales, ainsi que les investissements réalisés entre 2014 et 2023. Ces investissements ont permis de mettre en place une infrastructure robuste afin de soutenir le développement de Marrakech et d’assurer un service de qualité en accord avec les besoins des résidents et des visiteurs, selon un communiqué de presse de la RADEEMA.

Le Conseil d’Administration a également entériné les comptes officiels de l’exercice 2023, qui ont été certifiés sans réserves par le Commissaire aux comptes. Une nette amélioration des indicateurs de performance technique, financière, commerciale et de gestion a été notée, confirme la même source.

Les membres du Conseil se sont également réjouis de la constante dynamique d’investissement maintenue par la RADEEMA, essentielle pour soutenir le développement de la ville et garantir la continuité des services essentiels tels que l’électricité, l’eau potable, l’assainissement liquide et la réutilisation des eaux usées épurées, ainsi que pour améliorer la gouvernance, notamment en simplifiant et en dématérialisant les interactions avec les clients.

Dans cette lignée, M. Chourak a annoncé la mise en place d’un Comité Stratégique Local de l’Eau, dirigé par la RADEEMA et réunissant tous les acteurs impliqués dans la chaîne d’approvisionnement en eau potable de Marrakech. Ce comité aura pour mission d’étudier les mesures à prendre afin de renforcer la sécurité de l’approvisionnement en eau potable de la ville, en accord avec les défis prévus d’ici 2030.

Parmi les réalisations majeures de l’année 2023, la RADEEMA a investi plus de 300 MDH pour consolider et sécuriser davantage les infrastructures d’eau, d’électricité et d’assainissement liquide de Marrakech, tout en étendant l’accès à ces services aux populations les plus démunies et en modernisant les méthodes de gestion et d’exploitation.

Dans le cadre de ses engagements en faveur du développement durable, la RADEEMA continue de réduire les émissions de gaz à effet de serre, avec une baisse de 75 000 tonnes, et valorise les boues d’épuration dans le secteur du bâtiment.

Parallèlement, elle œuvre à la préservation des ressources hydriques en mobilisant, depuis 2012, plus de 32 millions de mètres cubes de ressources non conventionnelles pour l’irrigation des espaces verts et les usages industriels, accompagnant ces actions d’une campagne de sensibilisation visant à promouvoir une utilisation plus responsable de l’environnement et des ressources naturelles.

En termes d’innovation, la RADEEMA a investi dans la dématérialisation et la digitalisation des procédures, notamment commerciales, en lançant la plateforme digitale ROKHAS – Réseaux, destinée aux promoteurs immobiliers et investisseurs pour simplifier les démarches liées aux grands projets.

De plus, la RADEEMA a introduit un « Chat Bot » sur ses plateformes électroniques, offrant ainsi à ses clients un accès rapide et pratique aux informations concernant les différents services de la régie.

Dans sa quête d’amélioration continue, la RADEEMA a maintenu ses certifications NM ISO 27001, NM ISO 9001/2015, NM ISO 14001/2016, NM ISO 45001/2018 et a renouvelé l’accréditation de son laboratoire d’analyses d’eau potable. En 2023, elle a également obtenu la certification ISO 37001 pour ses efforts dans la lutte contre la corruption.

En ce qui concerne les mesures prises après le séisme d’Al Haouz, la RADEEMA a évalué près de 1 200 douars et campements afin de rétablir l’accès aux services d’eau, d’électricité et d’assainissement liquide, mobilisant des équipes nationales pour intervenir à Marrakech et dans les provinces d’Al Haouz et de Chichaoua, conclut le communiqué.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

José Mourinho et Fenerbahçe passent une vitesse dans le dossier El Kaabi

Express tv    Mohamed mostaphi Après une saison sensationnelle,