Déconfinement culturel: Cinq questions à Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées.

Déconfinement culturel: Cinq questions à Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées.

- in Société
127
0

La vie culturelle a connu une mobilisation remarquable au Maroc, pour faire face aux répercussions de la pandémie de la Covid-19 sur l’esprit des confinés. Des initiatives ont été lancées aussi bien par des institutions que des artistes moins connus. Le déconfinement sera une occasion pour marqué le grand retour des musées sur la scène culturelle. Le président de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi a accordé une interview à la MAP sur ce “déconfinement culturel”. En voici la teneur :

Quelles sont les activités menées par la FNM lors du confinement ?

Lors de cette période, nous nous sommes fixés comme objectif d’apporter la culture, la douceur et l’espoir dans les foyers marocains à travers des initiatives culturelles de la Fondation Nationale des musées comme #Lemuséeàlamaison, qui propose de revivre les grandes expositions et événements organisées au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de façon totalement virtuelle depuis chez soi et #Lecinémaàlamaison, organisé en partenariat avec le centre cinématographique marocain (CCM) qui a offert l’occasion de revoir de grands classiques du cinéma marocain.

Comment la FNM prépare au “déconfinement culturel” ?

Les équipes de la FNM ont préparé, durant ce confinement, un retour à la normale avec l’organisation de nouvelles expositions prévues dès cet été, une fois l’aval du gouvernement obtenu pour la réouverture des musées.

Nous préparons ce que nous pouvons qualifier de “déconfinement culturel”, qui est résolument marocain et retracera des années de créations artistiques marocaines.
Quelles sont les mesures adoptées pour préparer à un “déconfinement culturel” sans risque ?

La Fondation Nationale des musées suivra les directives du gouvernement. Le strict respect des règles de distanciation et des gestes barrières seront toujours d’actualité, même après le déconfinement. Il s’agit là d’une mesure prudentielle qui vise à ne pas relâcher les efforts consentis jusqu’à aujourd’hui, afin d’offrir aux Marocains un retour serein et sécurisé dans l’ensemble des musées sous la tutelle de la FNM.

Quels sont les courants artistiques prévus pour ce retour culturel?

Afin de marquer un grand retour sur la scène culturelle, deux courants qui ont marqué la scène artistique marocaine sont prévus : la modernité et la contemporanéité. Ces collections proviennent en grande partie du Ministère de la culture, de la jeunesse et des sports et de l’Académie du Royaume du Maroc.
Nous allons mettre en lumière plusieurs écoles et retracer un parcours des artistes qui ont marqué ces courants au Maroc, notamment Miloud Labied, Fatima Hassan, Farid Belkahia, Mohamed Melehi et Mohamed Chabaa.
Parallèlement il y aura une exposition en hommage à Jilali Gharbaoui au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain.

Quel sont les acquis de la FNM après cette crise sanitaire ?

S’il y a bien une chose à retenir après cette crise sanitaire sans précédent, c’est l’importance de la culture dans nos vies. Après cette crise, la FNM a décidé de se tourner au numérique en intégrant les technologies digitales.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

QUOTIENT ELECTORAL ET PRINCIPES DE DEMOCRATIE

  Les divergences sur les règles relatives au