UE, grand ouf de soulagement

UE, grand ouf de soulagement

- in International
171
0

« We did it ! ». C’est en ces termes, prononcés, mardi 21 juillet, par le président du conseil de l’Europe, Charles Michel, que l’on peut résumer le satisfecit des membres de l’Union européenne quant à l’issue du Sommet sur la relance économiques. Un sommet, qui devait durer 48 heures mais s’est étalé sur quatre jours. Un vrai marathon où les avis divergeaient quant à la manière d’accompagner les économies « souffrantes » des 27, sur fond des impacts socioéconomiques du Covid-19 et qui a connu une confrontation sans précédent entre les Etats dits « frugaux », les Pays-Bas et autres pays scandinaves, et les pays du Sud de l’Europe, et à leur tête la France.

Les négociations, qui ont duré des dizaines d’heures, ont été pour le moins intenses et les tirs à la corde tendus. Mais, l’accord, qualifié d’historique, a été conclu. Les 750 milliards d’euros seront bel et bien débloqués pour soutenir les pays qui ont le plus soufferts des impacts de la pandémie et qui vont bénéficier de la coquette somme de 390 milliards d’euros, en lieu et place des 500 milliards prévus initialement, sous forme de subventions non-remboursables, alors les 360 milliards restants seront alloués sous forme de prêts.

Sachant, aussi, que 70% des fonds prévus seront disponibles courant 2021-2022. On apprend, par ailleurs, que les Etats prétendants vont devoir préparer des plans de relance adossés à des réformes économiques sur la période 2021-2023 et 30% de ces fonds devront être consacrés au changement climatique. L’autre trait particulier, l’octroi de ces aides est conditionné par le respect des droits de l’Homme et de la démocratie, ce qui vise directement la Hongrie et la Pologne, les deux pays gouvernés par des partis nationalistes.

A noter, en outre, que l’Italie et l’Espagne devront bénéficier de 60 milliards d’euros, alors que la France se verra octroyer 40 milliards d’euros.

L’économie européenne pourra mieux respirer !

Par Gadi Abdelhadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Christian Harbulot- Amnesty International tente d’affaiblir le Maroc de l’intérieur

Christian Harbulot: “L’objectif d’Amnesty International est de contribuer