Covid-19. Macron testé positif, la liste des cas contact s’allonge

Covid-19. Macron testé positif, la liste des cas contact s’allonge

- in International
190
0

 

Le président de la République Emmanuel Macron a été testé positif au Covid-19. Après le diagnostic établi par «  des tests RT-PCR réalisés dès l’apparition de premiers symptômes  », le chef de l’Etat «  s’isolera pendant 7 jours  » mais «  continuera de travailler et d’assurer ses activités à distance  », ajoute la présidence dans un communiqué, relayé par l’AFP.

Selon plusieurs médias, Brigitte Macron est elle aussi cas contact et doit également respecter un isolement. Quant à Jean Castex, qui devait présenter la stratégie vaccinale de la France devant le Sénat, il est lui aussi cas contact. En conséquence, le Premier ministre «  se place à l’isolement, bien qu’il ne présente aucun symptôme de la maladie  », a annoncé jeudi Matignon. Un test effectué jeudi matin s’est révélé négatif, selon BFMTV et Le Figaro, indique l’AFP.
«  Son agenda va être adapté de manière à ce qu’il puisse travailler en distanciel pendant les sept prochains jours. Par mesure de précaution, un test PCR a été réalisé dès ce (jeudi 17 décembre) matin, les résultats sont attendus sous peu  », a expliqué Matignon.

Devant les sénateurs, Olivier Véran a donc pris le relais du Premier ministre pour présenter la stratégie vaccinale et a exprimé «  une pensée particulière  » pour Emmanuel Macron.

Selon Le Télégramme, cité par la même source, Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, s’est également placé à l’isolement, alors qu’il était en déplacement au Conseil régional de Bretagne. Il est lui aussi considéré comme cas contact. Marc Fesneau, ministre aux relations avec le Parlement, qui a vu à plusieurs reprises le chef de l’Etat cette semaine, notamment lundi avec la Convention citoyenne pour le climat, s’est également placé à l’isolement
Certains présidents de groupes politiques comme Valérie Rabault (PS), qui assure ne pas être cas contact, ou Olivier Becht (Agir ensemble), qui comme le président de l’Assemblée nationale, ont déjeuné mardi avec le chef de l’Etat, ont annulé leurs rendez-vous ou se sont isolés, ont indiqué à l’AFP des sources parlementaires. C’est aussi le cas du patron des députés communistes André Chassaigne, qui a déjà été atteint par le coronavirus lors de la première vague, et s’est isolé, selon le PCF.
Damien Abad (LR) n’a «  pas encore reçu d’appel de l’Agence régionale de santé  » (ARS) mais va se faire tester samedi prochain dans le cadre de l’opération menée en Auvergne-Rhône-Alpes. Il était «  assez loin  » du président à table, a-t-il souligné à l’Agence français. Jean-Christophe Lagarde, président du groupe UDI, était «  loin  » d’Emmanuel Macron «  sauf pendant une minute  » mais avec chacun un masque, a-t-il expliqué à l’AFP. Et de glisser: «  Mon appli anti-Covid ne me signale pas de contact risqué, à supposer qu’il l’ait téléchargée et activée  ». Selon les informations de La Voix du Nord, Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti ne sont pas considérés comme cas contact.

Selon des médias français, plusieurs membres influents de la majorité se sont également réunis autour d’Emmanuel Macron pour un dîner mercredi (16 décembre) soir.

A noter, en outre, que le test positif d’Emmaniel Macron a également des répercussions à l’étranger. En Espagne, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, qui a déjeuné avec Emmanuel Macron lundi, s’est lui aussi placé en quarantaine, et ce jusqu’au 24, rapporte El Pais. Le Premier ministre portugais Antonio Costa, va également s’isoler. Le Belge Charles Michel, président du Conseil européen qui a vu Emmanuel macron lundi, a été testé négatif mardi. Mais il entre également en isolement par mesure de précaution.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Les leaders politiques à l’épreuve des urnes !?

Nombreux ou pas, il y a certainement pas