Communiqué à l’occasion du 37 ième anniversaire du martyre des militants Douraidi et Belhouari

Communiqué à l’occasion du 37 ième anniversaire du martyre des militants Douraidi et Belhouari

- in Société
360
0

Communiqué à l’occasion du 37 ième anniversaire du martyre des militants Douraidi et Belhouari

Le 27 et 28 Aout 2021 sera le 37 ième anniversaire du martyre de nos deux fils militants My Boubker Douraidi et Mustapha Belhouari suite à la négligence et aux tortures dont ils ont été victimes parmi leurs camarades du groupe de Marrakech 84, dans le but d’étouffer leurs lutte qui prenait forme de grève de faim illimité en défense de leur dignité et pour un minimum de conditions humaines à l’intérieur de la prison, et en protestation contre les méthodes employées contre eux par le régime, dans le cadre de sa compagne répressive acharnée depuis janvier 1984, ciblant toutes les organisations et mouvements militants ainsi que la plupart des acquis populaires matériels ou démocratiques.

Le martyr de nos deux fils témoigne aussi sur le lancement d’un autre calvaire contre leurs camarades qui a duré des années et dont beaucoup d’entre eux portent encore ses traces sur leurs corps ou trainent ses souffrances jusqu’à nos jours, physiquement, psychologiquement et sur le plan sociale.

C’est pour la mémoire collective que nous commémorons le martyr de nos deux fils militants, comme pour renouveler la reconnaissance envers leur sacrifice et détermination et pour la prééminence des valeurs et principes qu’ils portaient et embrassaient ; ainsi qu’en soutien à la lutte pour un Maroc de démocratie, de liberté, de dignité de justice sociale et d’égalité ; la cause pour laquelle ils ont été martyrisés.

Les sacrifices ainsi que les luttes de nos deux martyrs et leurs camarades ont constitué une résistance exceptionnelle d’une élite de militants et militantes, de l’intérieur des prisons, face aux tentatives de répression et d’intimidation ; et une forme de rejet défiant les politiques impopulaires du régime, comme il a été incarné par le soulèvement de janvier 1984 déclenché de Marrakech pour s’étendre à la région du Rif et aux villes du nord ; et que le régime a confronté par une répression sanglante contre les manifestants pacifiques.

Et pour rappel ; nos deux martyrs et leurs camarades ont été arrêtés parmi des centaines de militants progressistes suite au soulèvement de janvier 1984, ils ont été transférés à des lieux de détention secrètes à Marrakech et à Casablanca et ont subis toutes les formes de tortures psychologique et physique, puis traduits devant le tribunal . Le martyr Mustapha Belhouari a été condamné à 10 ans de prison ferme et le martyr My Boubker Douraidi à 5 ans de prison ferme ; accusés d’appartenance à une organisation secrète et de participation à un « complot » contre le système monarchiste … Au cours du procès, ils ont affirmé solennellement que le soulèvement est une preuve tangible de la condamnation du peuple envers les politiques de l’Etat, surtout dans les domaines sociaux, qui a alimenté le soulèvement de janvier 1984.

Dans la prison de Boulamharez à Marrakech, ils ont lancé avec leurs camarade plusieurs grèves de faim pour faire face aux conditions de répression et d’intimidation dont la dernière était illimité et a duré 56 et 57 jours, suite à laquelle My Boubker et Mustapha ont rendu l’âme successivement en martyrs le 27 et le 28 Aout 1984. Leurs funérailles étaient une manifestation populaire qui a dénoncé la politique du régime ainsi que sa répression contre les détenus politiques dans les diverses prisons ; et ils ont été enterrés au cimetière de Bab Doukala à côté de la martyrs Saida Menabhi.

Nous commémorons aussi ce 37 ième anniversaire de l’assassinat de nos deux fils martyrs, dans un contexte empreint d’une offensive sans précèdent contre tous les acquis sociales et démocratiques, et dans un climat de répression et de régression envers les droits humains, en particulier au niveau de la liberté d’opinion et la liberté d’expression. En conséquence nous déclarons ce qui suit :

Notre condamnation contre toutes les méthodes de répression utilisée par l’Etat pour contrecarrer les luttes populaires légitimes pour la démocratie et une vie décente ; et pour viser et briser le morale des militants sur tous les fronts de lutte et dans les prisons.

Nous revendiquons, une fois de plus, la libération de tous les détenus politiques, la satisfaction immédiate de leurs revendications légitimes et mettre fin à la détention politique.

Nous appelons toutes les forces démocratiques et militantes à plus d’union et de solidarité afin de faire face aux attaques coordonnées qui visent tous les champs de lutte de notre peuple pour une société de liberté, de démocratie, de de justice sociale et d’égalité, pour laquelle les martyrs ont sacrifié leurs précieuses vies. Car la lutte de nos deux martyrs est une lutte d’ensemble et la réalisation de ses objectifs est une victoire d’ensemble, et une réalisation des aspirations à une vrais démocratie, une vie décente et à l’égalité effective entre hommes et femmes.

A Marrakech le 25 Aout 2021

Familles des martyrs

Douraidi My Boubker et Belhouari Mustapha

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Elections. Plus de 4.500 observateurs accrédités

Plus de 4.500 observateurs ont reçu l’aval de