Le langage et le message de l’image

Le langage et le message de l’image

- in Politique
349
0

 

Express tv/✍ Belkacem Amenzou:

Le langage et le message de l’image

Le message visuel de cette image muette laisse entendre dans son contexte politique et communicationnel que le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch «préside» cette réunion consacrée à la mise en œuvre de la Lettre Royale relative à la révision du Code de la famille.

La table de réunion carrée, le portrait du roi à l’arrière plan, le drapeau national à sa droite et le plan de table, plaçant le chef du gouvernement face à la porte, en plus du lieu de la prise de vue, montrent l’attribut du pouvoir et convoquent un sens qui dénote et connote le pouvoir.

Autrement dit, l’image muette rendue publique après cette réunion véhiculait le message suivant : «il a présidé la réunion». Or, dans la lettre royale relative à la révision du Code de la famille, rien n’indique cette «mission».

De même, d’après le plan de table, «la personne la plus importance», selon cette configuration communicationnelle, serait M. Moulay El Hassan Daki, Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère Public, puisque le personnage a été installé à la droite du «président» de la réunion.

Et en face de lui, à gauche du «président» de la réunion, l’image montre Mohamed Abdennabaoui, Premier président de la Cour de Cassation, et Président délégué du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire. Enfin, le plan de table a placé le ministre de la justice, Abdellatif Ouahbi à la droite de M. Moulay El Hassan Daki.

Ce dispositif protocolaire ne reflète pas le contenu de la lettre royale qui souligne pourtant dans un ordre bien précis que «le Souverain a confié le pilotage de la préparation de cette importante réforme, de manière collective et collégiale, au ministère de la Justice, au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire et à la Présidence du Ministère public et ce, au vu de la centralité des dimensions juridiques et judiciaires de cette question».

Autant dire que le chef du gouvernement n’aurait pas été bien conseillé pour mettre en place un plan de table qui cadre avec la teneur de la lettre royale. Il aurait opté pour une table ronde et cadrer le message visuel afin d’éviter les interprétations qui ruinent son image.

Le message de l’image a été atténué par l’agence officielle (MAP) qui a titré par «Le Chef du gouvernement tient une réunion» et non pas «préside une réunion» comme le laisse entendre l’image.
Il faut dire que la politique a toujours besoin de communication politique pour se réaliser pleinement, mais le chef du gouvernement ne l’entend pas de cette oreille-là.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Campagne nationale de sensibilisation aux mille premiers jours de l’enfant

  Express tv/   Le Ministère de la