« Lancement du Projet ‘Le Métier d’Auxiliaire de la Vie Scolaire’ pour l’Autonomisation des Femmes et l’Autonomie à l’École par l’Institution Tahar Sebti et l’École Normale Supérieure de Casablanca »

« Lancement du Projet ‘Le Métier d’Auxiliaire de la Vie Scolaire’ pour l’Autonomisation des Femmes et l’Autonomie à l’École par l’Institution Tahar Sebti et l’École Normale Supérieure de Casablanca »

- in Société
252
0

 

Express tv/

Communiqué de presse

L’Institution Tahar Sebti et l’Ecole Normale Supérieure de Casablanca lancent le projet « Le Métier d’Auxiliaire de la Vie Scolaire pour l’Autonomisation des Femmes et l’Autonomie à l’Ecole » -AVS : AF/AE-.

Casablanca : le 05/10/2023

L’Institution Tahar Sebti –ITS- a lancé en partenariat avec l’Ecole Normale Supérieure de Casablanca –ENSC- et avec le financement du Fonds Canadien pour les Initiatives Locales -FCIL-, un projet d’accompagnement scolaire des enfants intégrés au sein d’une classe scolaire ordinaire ou spécialisée, afin de faciliter leur quotidien scolaire.

En partant de la conjoncture socio-économique du milieu éducatif, ce projet baptisé Le Métier d’Auxiliaire de la Vie Scolaire pour l’Autonomisation des Femmes et l’Autonomie à l’Ecole » -AVS : AF/AE-, a deux principaux objectifs : le premier concerne la dimension de « l’apprendre », en accompagnant les femmes en situation vulnérable dans un processus d’appropriation du monde et de construction de soi, le second objectif porte sur la dimension du « capital humain », qui bute le renforcement des capacités des femmes en situation vulnérable, à travers un programme de formation passerelle certifiant, au métier d’auxiliaire de vie scolaire (AVS).

Description du projet :
Ce projet permettra de favoriser leur stabilité économique et sociale et par conséquent permettra à la fois de favoriser l’autonomisation de ces femmes et l’autonomie à l’école des enfants à besoins spécifiques.
Le présent projet vient renforcer l’offre de formation de 25 mères des enfants en situations difficiles et/ou en situations de handicap inactives et des filles issues de milieu défavorisés de niveau baccalauréat et plus, âgées de 18 ans et plus. Intéressées par le métier d’auxiliaires de vie scolaire qui se déroulera en présentiel de septembre 2023 à février 2024, pour un total de 264 heures, avec des stages pratiques de 4 semaines (22 heures par semaine et par domaine de formation) pour un total de 132 heures. Ce projet permettra de favoriser leur stabilité économique et sociale et par conséquent permettra à la fois de favoriser l’autonomisation de ces femmes et l’autonomie à l’école des enfants à besoins spécifiques.
Ce projet sera mené en partenariat avec l’Ecole Normale Supérieure de Casablanca. Il aura des finalités éducationnelles, sociales et économiques dans la mesure où il répondra aux besoins en capital humain dans le secteur de l’éducation et de renforcement de capacités et d’autonomisation des femmes; aux besoins d’accompagnement psychosocial des mères d’enfants à besoins spécifiques confrontés brutalement à la naissance de leur bébé en situation difficile et/ou d’handicap, les sortir ainsi de l’isolement. Sans oublier le besoin de sensibilisation sur l’importance du métier d’AVS.
Les domaines de formation du projet :
Domaine de formation 1 : Accompagnement social et éducatif
Domaine de formation 2 : Communication professionnelle en travail social
Domaine de formation 3 : Développement personnel
Domaine de formation 4 : Dynamique interinstitutionnelle, partenariats et réseaux autour des enfants en situation difficile et/ou en situation de handicap.
Sa principale Problématique :
Selon le rapport publié en 2020 par le Haut-Commissariat au Plan sur l’évolution de la situation de la femme marocaine jusqu’à 2019, le taux des femmes inactives âgés de 15 ans et plus est de 81,5% avec un taux de 4% de femmes au chômage en milieu urbain. En même temps, le Maroc en 2019 a lancé le programme national de l’éducation inclusive, qui nécessite une mobilisation générale pour atteindre de meilleurs résultats. Le Nouveau Modèle de développement invite aussi au renforcement du capital humain jugé un levier de l’égalité des chances. Par conséquent, en partant de son champs d’action, qui est l’éducation inclusive que l’ITS considère comme un projet sociétale, notre intérêt s’est focalisé sur la formation des auxiliaires de vie scolaire, comme métier d’utilité publique, orchestrant l’autonomisation des mères d’enfants en situation difficile et/ou handicap et les filles de milieu défavorisées des femmes et l’autonomie à l’école.
Une coopération solide entre l’ITS et l’ENSC
La convention entre L’Institution Tahar Sebti –ITS- et l’Ecole Normale Supérieure de Casablanca –ENSC a été signée le mercredi 13 septembre au siège de l’Ecole Normale Supérieure de Casablanca –ENSC- par le Directeur de l’ENSC, le Professeur Saad ALAMI YOUNSSI, et la Directrice Générale de l’Institution Tahar Sebti Mme. Souad ETTAOUSSI.
Cette convention marque un jalon significatif dans la poursuite des objectifs et missions des deux institutions et établit un cadre de coopération solide, dont les principales dispositions incluent :
• La réalisation d’évènements pédagogiques communs ou des conférences et colloques scientifiques ;
• L’accueil des étudiants de l’Ecole Normale Supérieure, lors des stages de pratiques professionnelles et d’échanges d’expériences en rapport avec les métiers de l’éducation de jeunes enfants ;
• Les échanges de professeurs formateurs et d’experts pour des missions ;
• Et tout autre projet à caractère éducatif, pratique ou de recherche initié par l’une ou l’autre des parties.
« Cette collaboration entre les deux institutions de formation peut apporter de nombreux avantage sur le plan théorique, pratique et sur le plan de l’insertion professionnelle. Et ce en favorisant l’échange de connaissances théoriques, le développement des compétences pratiques, la diversification des expériences des étudiant-es et l’accès à diverses ressources », souligne Souad ETTAOUSS, directrice Générale de l’Institution Tahar Sebti.
Pour sa part Professeur Saad ALAMI YOUNSSI, Directeur de l’ENSC, considère que ; « la signature de cette convention marque une étape cruciale dans l’engagement continu des deux établissements envers la formation et les pratiques professionnelles en rapport avec les métiers d’éducation de jeunes enfants, ainsi que pour le secteur éducatif. Et permettra de renforcer la détermination des deux institutions à atteindre les objectifs communs ».
L’Institution Tahar Sebti –ITS- et l’Ecole Normale Supérieure de Casablanca –ENSC-, sont convaincus que le présent projet, aura des finalités éducationnelles, sociales et économiques dans la mesure où il répondra aux besoins en capital humain dans le secteur de l’éducation et de renforcement de capacités et d’autonomisation des femmes ; aux besoins d’accompagnement psychosocial des mères d’enfants à besoins spécifiques confrontés brutalement à la naissance de leur bébé en situation difficile et/ou d’handicap, les sortir ainsi de l’isolement. Ainsi que la sensibilisation sur l’importance du métier des AVS.

Présentation de l’Institution Tahar Sebti :
L’Institution Tahar Sebti (ITS) est une association marocaine reconnue d’utilité publique par Dahir royal en 1957. Il s’agit d’un établissement qui œuvre dans l’éducation inclusive, promouvant l’accès à une éducation de qualité pour tous.
Peu avant l’indépendance nationale, deux femmes inspirées, Zhor SEBTI et Myriam BENBELLA, comprennent que l’émancipation de la femme est la condition sine qua non du développement du Maroc. En 1953, elles fondent l’association Dar Moualima – devenue par la suite l’Institution Tahar Sebti – et proposent aux jeunes filles des cours d’alphabétisation et des formations professionnelles dans les métiers du textile. Quelques années plus tard, l’impact de l’association auprès des femmes sera récompensé et elle obtiendra la reconnaissance officielle d’utilité publique en 1957. Portée par un élan d’ouverture et d’innovation, l’Institution Tahar Sebti élargira sa mission au fil du temps jusqu’à devenir un établissement éducatif à part entière.
L’institution Tahar Sebti (ITS) déploie un modèle d’entrepreneuriat social innovant qui vise l’éducationnel et le social permettant d’offrir à la fois une éducation de qualité, la formation et insertion des jeunes dans les métiers de l’éducation, ainsi que l’accompagnement scolaire pour une inclusion sociale pour tous. La philosophie de gouvernance au sein de l’Institution Tahar Sebti découle de cinq grands principes, qui sont considérés comme la colonne vertébrale de notre métier et de notre mission, à savoir : l’Humanité ; l’Egalité des chances ; un Leadership interdépendant, polyvalent et innovant ; accepter la diversité ; et favoriser l’inclusion sociale.
L’interrelation des cinq principes permet de soutenir le développement socialement durable.
Militant pour l’inclusion sociale des enfants en situation précaire, l’ITS part d’une organisation matricielle basées sur des solutions pragmatiques via un modèle économique pérenne, qui favorise l’interrelation de trois fondements (l’enfant au centre de l’action, le concept d’accrochage scolaire et l’éducation une finalité, l’apprentissage un moyen d’accès à la connaissance). Cette interrelation permet la mise en œuvre d’un programme global, adapté au développement de l’enfant et de son écosystème, articulé autour de trois programmes complémentaires, le programme ITS-Education, le programme ITS-Formation et le programme ITS-Accompagnement scolaire.
Présentation de l’École Normale Supérieure de Casablanca (ENSC) :
L’École Normale Supérieure de Casablanca (ENSC) a été créée en 2013 en tant qu’institution d’enseignement supérieur de premier plan au Maroc. Elle a pour mission principale de former des enseignants et des chercheurs de haut niveau dans différents domaines académiques.
L’École Normale Supérieure de Casablanca (ENSC) propose une gamme de programmes de formation initiale et continue, notamment des licences, des masters, et des doctorats dans des domaines tels que les sciences, les lettres, les sciences sociales, et l’éducation.
Elle compte un corps professoral hautement qualifié, composé de professeurs et de chercheurs expérimentés. Elle encourage la recherche académique et scientifique à travers ses laboratoires de recherche et ses collaborations nationales et internationales.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

« Premier Sommet académique Arabe sur l’Eau : Entre culture, héritage et solutions pour l’avenir »

  Express tv/ La Faculté des Sciences-Université Mohammed