Me Dadsi plaide en faveur de la recherche scientifique

Me Dadsi plaide en faveur de la recherche scientifique

- in opinions et débats
729
0

 

Express tv/

 

«La contestation politique à travers les arts de la parole : De la poétique à la politique, du rural à l’urbain», est l’intitulé de la thèse brillamment soutenue, le samedi 25 novembre 2023, à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales (FSJES), Ain Chock, Casablanca, par Me Lahcen Dadsi, devant le jury composé de Mr Rachid Arriachi, PES, président de jury, Mr Rachid Daouani, PES, directeur de la thèse, Mme Fatim Zahra Salih, PES, et Mr El Faten Abdelfetah, PH.

Lors de sa présentation, Me Dadsi, avocat au barreau de Casablanca, a passé en revue les démarches qu’il a entreprises pour «explorer en profondeur la contestation politique au Maroc à travers les arts de la parole, en analysant leur évolution de la poétique à la politique».
De même, il a démontré comment «les arts de la parole sont devenus des outils de contestation politique au Maroc». Pour ce faire, le chercheur a adopté «une approche multidisciplinaire, en combinant des méthodes d’analyse de discours, d’histoire, de sociologie comportementale et de psychologie des foules».

Après la présentation de la recherche et les débats, le jury a vivement félicité Me Dadsi pour l’excellent travail présenté, en lui accordant le titre de Docteur avec recommandation de publication de la thèse. « En un mot: c’est un excellent travail, je vous en félicite », dira le président du Jury, le PES Rachid Arraichi, en soulignant l’apport de la thèse à l’édifice scientifique des arts de la parole.

Il faut dire que par cette thèse soutenue après l’obtention d’un Master en Droit Pénal et Sciences Criminelles et d’un autre en Communication Politique à l’Université Hassan II, Me Lahcen Dadsi plaide en faveur de la recherche scientifique et du développement intellectuel. Un véritable plaidoyer en faveur des sciences juridiques et de la communication politique.

« C’est un étudiant très studieux, dévoué à la recherche scientifique et distingué par sa bonté, son comportement fédérateur et sa modestie intellectuelle », témoigne le directeur de sa thèse, le PES Rachid Daouani.

En fait, il s’est investi sur cet axe de la recherche scientifique, en empruntant la trajectoire de la communication politique, en parallèle de ses engagements pour faire triompher le droit par ses plaidoiries audacieuses, son talent oratoire, son maniement du verbe, sa ferveur, sa véhémence, sa force de persuasion, sa sagesse, sa modestie et sa rigueur.

Avocat de renom, célèbre à l’international depuis qu’il présidait aux destinées de l’Association des jeunes avocats de Casablanca (AJAC), Me Dadsi, qui sait si bien ciseler les mots pour défendre une cause, continue d’affûter ses armes rhétoriques, juridiques et argumentatives par les techniques de la communication politique pour mieux accomplir sa mission dans le cercle des juristes garants du respect de l’Etat de droit, de l’indépendance de la Justice et de l’équité du procès. « Plaider, c’est partir au combat pour défendre une cause avec la seule force des mots », soulignent les ténors du Barreau.

B.A

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Carte blanche aux artistes émergents de l’ESBAC à Rabat

  Express tv/ Carte blanche aux artistes émergents