Ifrane : vers la création d’un conseil familial du tourisme

Ifrane : vers la création d’un conseil familial du tourisme

- in Régions
385
0

 

Express tv/Belkacem Amenzou:

 

Pour comprendre la dégringolade du secteur du tourisme dans la province d’Ifrane, il suffit juste de voir comment certaines instances de ce secteur vital sont gérées dans la ville. Dans ce cadre, le conseil provincial du tourisme (CPT) d’Ifrane donne la meilleure illustration du népotisme, du clientélisme, d’abus de pouvoir et de trafic d’influence. Jugez-en.

Ce CPT d’Ifrane, qui se compose, selon ses statuts, de membres d’honneur, dont le gouverneur de la Province d’Ifrane, et de membres actifs composés de représentants de quatre Collèges, à savoir le Collège du «Secteur Public», le Collège du «Secteur Professionnel Privé», le Collège «des collectivités territoriales et des chambres», et le Collège «des Personnalités Civiles», tiendra sa session ordinaire ce jeudi 30 novembre pour renouveler, dit-on, ses instances dirigeantes.
Le communiqué a été soigneusement confectionné dans ce sens et publié uniquement pour la forme. Car, le président sortant, qui a dirigé cette instance pendant dix ans, va céder les commandes à son frère qui vient à peine de lancer un projet touristique et qui ne remplit même pas les conditions d’adhésion au collège du secteur professionnel privé qui élit le président, selon l’article 16 des statuts de ladite association.

Cette article dispose que «le Président est élu au niveau de l’Assemblée Générale, pour un mandat de (4) quatre ans, à la majorité des voix des membres actifs relevant du secteur associatif privé, qui est composé de l’Association Provinciale des Guides de Tourisme de la Province d’Ifrane représentée par le président et les membres du bureau ; les Exploitants des Établissements Touristiques tels que définis par la loi n° 61-00 et par la loi n° 80-14 et disposant de décisions de classement d’exploitation ; le Directeur des Agences de Voyages disposant d’agréments délivrés par l’administration de tutelle».

Il en ressort donc que les lois régissant le secteur sont tout simplement bafouées. Le plus grave, font savoir des sources concordantes, est que toutes les manœuvres sont orchestrées au nom du gouverneur de la province.

Le président qui se réunit avec les siens pour céder «l’affaire» à son frère, laisse entendre qu’il n’applique que les directives du gouverneur. Ce que d’autres sources de la province rejettent, en faisant savoir qu’il ne s’agit que de manœuvres orchestrées par ces personnes pour rouler certains membres du collège du secteur associatif privé.

Quoi qu’il en soit, une pétition signée par la majorité des membres de ce collège a été adressée au gouverneur de la province, à la délégation provinciale du ministère du tourisme à Ifrane et à toutes les autres autorités compétentes. La pétition demande à ces autorités d’intervenir d’urgence en vue de mettre un terme à cette mascarade, d’auditer les comptes du CPT et d’agir en vue de remettre le train de cette instance sur de bons rails.

B.A

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

« Premier Sommet académique Arabe sur l’Eau : Entre culture, héritage et solutions pour l’avenir »

  Express tv/ La Faculté des Sciences-Université Mohammed