Remplissage des barrages: Un rapprochement du niveau de 2023

Remplissage des barrages: Un rapprochement du niveau de 2023

- in Société, Uncategorized
36
0

Selon le bulletin du ministère de l’Equipement et de l’Eau sur la situation journalière des barrages du Maroc, le taux moyen de remplissage des barrages a atteint, jusqu’à dimanche 31 mars, 28, 94% contre 34% le même jour de l’année dernière.

Ainsi, ces pluies de printemps ont été largement bénéfiques pour les barrages dont
six affichent, désormais, un taux de remplissage de 100%, tandis que 17 autres ont vu leur stock d’eau dépasser les 50%.

Dans le détail, les hausses les plus significatives ont été enregistrées dans la région du Nord qui a connu des précipitations importantes depuis le soir de vendredi et jusqu’à la nuit de samedi.

Ainsi, les barrages Nakhla, Chefchaouen et Acharif Al Idrissi sont tous remplis à 100% à ce jour. Le barrage Oued El Makhazine affiche, quant à lui, un taux de remplissage de 82,1%, soit un volume de 551,20 millions de m³.

Le barrage Smir est à 83,59%. Les barrages du Bassin Sebou affichent également de hauts niveaux de remplissage : Barrage Bouhouda : 100%, Barrage Allal El Fassi : 94,18%, Barrage Garde Sebou : 85,31% et Barrage Michlifen : 57,32%.

Dans le Bassin Tensift, le barrage Yacoub Mansour enregistre un taux de remplissage de 85,88% et atteint presque le niveau de l’année dernière (89%).

Il est à noter que ce niveau total de remplissage a atteint son plus bas niveau le 9 février, se situant à 22,85% avant de s’améliorer légèrement suite aux précipitations enregistrées au cours du mois de mars. En deux mois, les réserves d’eau ont connu une légère hausse de quelques points, ravivant l’espoir quant au fait d’atténuer la gravité du stress hydrique que connaît le Royaume.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

SIAM: L’Espagne pays à l’honneur pour l’édition 2024

Express TV Placée sous Le Haut Patronage de