Alsa Al Baida n’inspire pas confiance aux usagers casablancais.

Alsa Al Baida n’inspire pas confiance aux usagers casablancais.

- in Société
207
0

Les Casablancais, nombreux à utiliser ce moyen de transport (unique pour nombre d’entre eux) qu’est le bus et dont Alsa Al Baida en est l’opérateur principal dans le Grand Casablanca (gestion déléguée du transport urbain par autobus au niveau des 18 communes de la métropole et sa région), appréhendent en effet, grandement l’infection du « coronavirus » rien que par le fait d’emprunter les bus souvent bondés du transporteur urbain sur certaines de ses lignes.

Beaucoup de citoyens ont exprimé leur colère et leur ressentiment face cette situation qui prête à l’inquiétude, et ce au moment où les autorités gouvernementales, appellent à la vigilance et imposent des mesures de précaution et de sécurité pour réduire l’épidémie. Alsa Al Baida semble n’en avoir cure.

A l’intérieur des bus force est de constater que la capacité en passagers est au-delà du nombre toléré, que par conséquence la distanciation sociale n’en est pas respecté et que plusieurs usagers ne portent pas de masques.

Il y a là, tous les ingrédients pouvant faciliter la transmission du virus entre les personnes transportées par Alsa Al Baida et transformer les autobus en clusters et foyers d’épidémie. Alsa Al Beida qui qui devrait exploiter quelque 700 bus neufs au début 2021 et qui déplorait il y a deux mois  les actes de vandalismes (jets de pierres, vitres cassées et autres) qui impactaient la qualité de la flotte et du niveau du service rendu aux citoyens,  avait appelé dans un communiqué « les citoyens à respecter toutes les conditions en vigueur en relation avec l’utilisation des autobus notamment en termes de sécurité et de sûreté ».

Un « faites ce que je dis mais pas ce que je fais » en quelque sorte. Mais, cette fois-ci, il incombe à Alsa Al Beida la responsabilité de faire respecter les consignes gouvernementales afférentes aux restrictions et mesures de l’état d’urgence sanitaire, dans ses bus.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Israël: la Knesset adopte le budget de l’Etat pour 2021, le premier depuis plus de 3 ans

La Knesset a adopté jeudi, vers 5 heures