L’Algérien Abdelmalek Droukdal, chef d’AQMI tué par l’armée française au Mali

L’Algérien Abdelmalek Droukdal, chef d’AQMI tué par l’armée française au Mali

- in Société
420
0

Le chef du groupe terroriste d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), l’Algérien Abdelmalek Droukdal, a été tué par les forces françaises dans le nord du Mali, près de la frontière algérienne, a annoncé vendredi la ministre française des Armées, Florence Parly.

“Le 3 juin, les forces armées françaises, avec le soutien de leurs partenaires, ont neutralisé l’émir Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), Abdelmalek Droukdal et plusieurs de ses proches collaborateurs, lors d’une opération dans le nord du Mali”, a écrit Mme Parly sur Twitter.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may also like

Le procès d’un investisseur saoudien relance la discussion autour de la rationalisation de la détention provisoire

Le récent procès d’un investisseur saoudien devant le