L’Algérien Abdelmalek Droukdal, chef d’AQMI tué par l’armée française au Mali

L’Algérien Abdelmalek Droukdal, chef d’AQMI tué par l’armée française au Mali

- in Société
264
0

Le chef du groupe terroriste d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), l’Algérien Abdelmalek Droukdal, a été tué par les forces françaises dans le nord du Mali, près de la frontière algérienne, a annoncé vendredi la ministre française des Armées, Florence Parly.

“Le 3 juin, les forces armées françaises, avec le soutien de leurs partenaires, ont neutralisé l’émir Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), Abdelmalek Droukdal et plusieurs de ses proches collaborateurs, lors d’une opération dans le nord du Mali”, a écrit Mme Parly sur Twitter.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Christian Harbulot- Amnesty International tente d’affaiblir le Maroc de l’intérieur

Christian Harbulot: “L’objectif d’Amnesty International est de contribuer