Syndicat national de la presse et des métiers des médias

Syndicat national de la presse et des métiers des médias

- in Divertissement
108
0
Le bureau exécutif du Syndicat national de la presse et des métiers des médias a tenu sa première réunion au siège de l'UMT samedi matin.

Le bureau exécutif du Syndicat national de la presse et des métiers des médias a tenu sa première réunion au siège de l’UMT samedi matin.

La rencontre a été assistée par Mohamed El Wafi, membre du Secrétariat général de l’UMT et présidée par le secrétaire général du SNPMM Tawfiq Nadiri.

L’ordre du jour a porté au début de la réunion sur l’évaluation de l’assemblée constitutive. Å l’unanimité , les participants se sont félicités pour le succès de la conférence fondatrice, tant pour l’élection démocratique que consensuelle des organes de cette union sous la supervision des deux membres du Secrétariat général de L’UMT, les camarades Noureddine Slik et Mohamed Al-Wafi que pour le respect de l’approche genre et la présence des femmes et des jeunes dans les structures du syndicat.

A été noté également, l’accompagnement positif assuré par de nombreux médias et réactions des différents acteurs du secteur.

Outre la communication entre les membres du Bureau exécutif lors de la réunion, les intervenants ont identifié les priorités d’action du syndicat en mettant l’accent sur la nécessité d’intensifier les formations au profit des journalistes optant pour la souplesse.

Ainsi à été décidé la préparation de deux séminaires au cours du mois de Ramadan via les technologies de communication à distance.

La langue amazighe a été également fortement présente lors du débat dénotant de la nécessité de placer le média amazigh au centre de l’attention des travaux du syndicat tout en évitant les traitements de catégorisation.

Au cours de la même réunion, le bureau a discuté des critères d’adhésion au Syndicat, la mise en place des succursales afin d’assurer la présence du Syndicat dans les différentes régions du Royaume.

Le syndicat a insisté sur sa prédisposition à accueillir tout journaliste qui exerce son métier dans le respect des lois régissant la profession et son éthique.

A la fin de la rencontre, le Secrétaire général a souligné l’importance de s’engager sérieusement face aux défis actuels et de tout mettre en oeuvre en vue de l’élaboration d’une vision et d’un plan d’action qui favoriseraient une pratique professionnelle libre et responsable basée sur la constitution et les lois relatives aux médias marocains, exprimant en même temps son espoir de susciter une discussion approfondie sur la détérioration de la réalité de la pratique journalistique au Maroc et de tenter d’étaler les différents problèmes et contraintes qui garantiraient un exercice libre et responsable dans le respect des principes de liberté et d’égalité de droits et de devoirs.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Tunisie. Confinement général du 9 au 16 mai avec durcissement du couvre-feu

  Le chef du gouvernement tunisien, Hichem Mechichi,