Sahara marocain: Nairobi est appelé à soutenir le plan d’autonomie présenté par le Maroc

Sahara marocain: Nairobi est appelé à soutenir le plan d’autonomie présenté par le Maroc

- in International, Politique
139
0

L’ambassadeur du Maroc au Kenya, M. Mokhtar Gambo, a appelé Nairobi à soutenir le plan d’autonomie présenté par le Maroc pour trouver une solution au différend artificiel sur la question du Sahara marocain.

« J’appelle le gouvernement du Kenya, qui siège actuellement au Conseil de sécurité de l’ONU en tant que membre non permanent, à soutenir notre projet d’autonomie du Sahara sous souveraineté », a déclaré le diplomate marocain, arrivé ce week-end en tant que un invité de l’émission kenyane « My Story » sur KTN. Moroccan ».

M. Gambo a tenu à souligner, lors de son intervention, que le plan marocain d’autonomie, présenté en 2007 aux Nations unies, offre une solution « pratique » et « réaliste » au conflit régional sur le Sahara marocain, soulignant l’importance de traiter sérieusement le problème des mouvements séparatistes en Afrique, existant dans au moins 23 pays africains.

Il a ajouté : « La demande du Kenya de changer son attitude envers le Sahara n’est pas une demande exagérée, car le Kenya a toujours défendu l’intégrité territoriale des pays africains ».

D’autre part, le diplomate marocain a salué la décision du gouvernement kenyan d’explorer la possibilité d’ouvrir une ambassade résidente à Rabat dans les prochains mois, soulignant que l’approche gagnant-gagnant de la coopération maroco-kenyane est justifiée par l’intégration des deux pays. « économies.

Ayant mentionné que la présence marocaine au Kenya remonte au XIVe siècle, lorsque le célèbre voyageur marocain Ibn Battuta a visité la côte kenyane de Mombasa et a achevé des écrits sur les zones côtières kenyanes, M. Gambo a noté que l’histoire kenyane préserve également la mémoire de la profonde amitié entre le fondateur du Kenya, Jomo Kenyatta, et Sa Majesté feu Hassan II.

À cet égard, a-t-il déclaré, « Nous travaillons à la création d’une institution nommée d’après Ibn Battuta (la Fondation Ibn Battuta en Afrique) pour faire progresser la coopération économique et culturelle entre nos deux pays ».

Concernant la coopération économique, l’ambassadeur a indiqué que le secteur privé marocain entend investir au Kenya, notamment dans les secteurs du tourisme, de la finance et des assurances.

Il a également souligné l’approche royale de la coopération Sud-Sud, rappelant dans ce contexte que le Royaume est le premier investisseur africain sur le continent avec plus d’un millier d’accords économiques signés avec ses partenaires africains.

D’autre part, le diplomate marocain a évoqué le 22e anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au trône de ses bienheureux ancêtres, notant qu’il s’agit d’un événement historique qui reflète les liens forts entre le peuple marocain et le trône, et est une occasion annuelle de connaître les acquis ainsi que les réalisations et les défis auxquels le Royaume est confronté.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Washington réaffirme son « fort soutien » aux accords d’Abraham

Hier, mardi, le département d’Etat américain a renouvelé