Les Fake News, le dernier rempart de la presse de caniveau

Les Fake News, le dernier rempart de la presse de caniveau

- in opinions et débats
637
0

 

Express tv/ ✍Saïd Bou-Ayach:

1-À bout de souffle, la presse de caniveau fait ce qu’elle sait faire de mieux, à savoir de l’intox. Passé maître en « Fake News », le très médiocre support Al Hayat Al Yaoumia, et encore je suis gentil, est une fois de plus pris la main dans le sac… pour ne rien changer.

2-Faisant de la désinformation une ligne éditoriale, ce média racoleur vise tout simplement à porter atteinte aux efforts colossaux de l’État pour subvenir aux besoins des sinistrés d’El Haouz.

3- Le dernière abjection en date de cette « gutter press », nous parvient du Douar sinistré de Aït Amar relevant de la commune rurale de Sidi Abdellah Oussaid. Sans vergogne, et aux antipodes de la déontologie du noble métier de journaliste, ce support, qui refile la nausée, a diffusé une vidéo d’un rescapé qui se plaint que l’État soit invisible et ne lui a apporté aucune assistance et secours. Notons tout de même que sur cette vidéo, le journaleux dicte des réponses sur mesure à son interlocuteur, tout en l’incitant à répondre par l’affirmative… Mais bon, telles sont les pratiques de ce média, qui excelle dans le tbouhhit et la surenchère …

4- Sauf que les vérifications entreprises ont permis de savoir que tout ce ramdam, n’est en fait qu’une énième mascarade montée par l’avocat en taule et sa crevette pil pil !

5- Le vieil homme en question, (un octogénaire du même âge que le grabataire Papy Ziane),qui ne jouit plus de toutes ses facultés mentales, a totalement démenti l’info erronée de cette presse de « gouttière » à la solde d’un seul homme… et qui excelle en intox, son unique vivier…

6- Dans un bref moment de lucidité, il reconnaît ne manquer de rien après avoir reçu une aide importante de la part de l’État, dont il loue l’efficacité et la célérité de son intervention à la suite du tremblement de terre et il tient aussi à montrer la tente qui lui a été installée par les autorités, avant de préciser avec fierté que les villageois disposent même d’une tente caidale pour effectuer leur prières.

7-Mais lorsqu’on connaît la journaleuse qui officie comme « rédactrice en chef » du torchon Ziane…et bah il n’est pas surprenant que la vérité soit dénaturée pour briser la confiance qu’éprouvent les citoyens à l’égard des pouvoirs publics.

8- À l’heure où la solidarité prime et ou le peuple marocain est uni plus que jamais, ce genre d’imposture a au moins l’avantage de permettre de bien distinguer le bon grain de l’ivraie.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Campagne nationale de sensibilisation aux mille premiers jours de l’enfant

  Express tv/   Le Ministère de la